• Le chat qui lisait à l'envers

    Le chat qui lisait à l'envers

    Paru en 1966 sous le titre original:

    The cat who could read backwards

     

    L'histoire:

    Jim Qwilleran -ancien chroniqueur judiciaire, trouve un travail au Daily Fluxion comme rédacteur artistique. Afin de pouvoir satisfaire sa tâche , il multiplie les rencontres du monde des arts pour se forger son idée.

     

    Il fait la connaissance d'un féroce critique d'art qui travaille aussi pour le journal : George Bonifield Mountclemens III. Personnage controversé, ce dernier va louer à Qwill un petit meublé dans sa grande demeure victorienne. En contre-partie, Qwill s'occupe de son chat siamois lors de ses absences. K'ao Ko Kung , dit Koko va vite adopter Qwill ...

     

    Mountclemens souffle le chaud et le froid : à la fois fin gourmet -Qwill ne résiste pas à un bon plat, il agace par ses paroles sans concession. Sa demeure victorienne est un véritable musée et semble en dehors de la réalité d'une grande ville américaine.

     

    Trois meurtres terribles vont se succéder sans que la police ne puisse trouver une piste sérieuse. La jalousie, l'appât du gain n'épargnent pas la sphère artistique.

     

    C'est le chat siamois, très intuitif, qui va donner les clés à notre journaliste curieux et perspicace.

     

    Jeu de moineau-vole

    Copyright © NK.

     

     

    Avis et sentiment : 

     

    C'est le premier livre d'une longue série où on retrouvera le duo atypique Qwill et le chat siamois Koko. L'auteur dépeint avec justesse le monde artistique fait de petites embrouilles et parfois de faux semblants. 

     

    Les personnages et les lieux (on peut imaginer la ville de Detroit) sont presque aussi importants que l'intrigue en elle-même. Celle-ci se met en place au bout de quelques chapitres.

     

    Si vous pensez lire un thriller, vous serez déçu ! Il s'agit là d'un roman policier, facile à lire. Cependant on s'attache rapidement aux personnages et les lieux sont dépeints avec une telle exactitude qu'on s'y croirait ... 

     

     

     

    Morceau choisi :

    Le chat qui lisait à l'envers

     

     

    Invité chez Mountclemens, Qwill va rencontrer le chat ...

     

    "- Je fume la pipe dit Qwilleran, en sortant de sa poche une pipe et une blague à tabac.                                                                                                                                   Comme la flamme de son allumette jaillissait dans la pièce sombre, il tourna la tête et vit briller une lumière rouge sur les étagères. Etait-ce un signal ? Mais non , il distinguait deux points lumineux, brillants, vivants. Son allumette s'éteignit, les lumières rouges disparurent.

    - Qu'est-ce que c'est? s'enquit-il, j'ai vu briller quelque chose sur l'étagère.

    - Ce n'est que le chat. Il aime se cacher derrière les livres.

    - Je n'ai jamais vu de chat avec des yeux rouges.

    - C'est là une des particularités des chats siamois. Faites briller une lumière et leurs yeux deviennent rubis. Ordinairement, ils sont du même bleu que ce Van Gogh. Vous pourrez vérifier, s'il décide de vous honorer de sa présence. Pour l'instant il vous étudie. Il a déjà appris plusieurs choses à votre sujet. "

     

     

    chat endormi

     

     

    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Mai 2014 à 09:05

    J'adore les chats, j'en ai 2... et je me suis lancée dans la lecture de cette série. J'ai acheté le 1er livre, savoir si ça me plairait.... j'ai aimé cette petite histoire d'enquête, facile à lire et je me suis vite procurer les 13 suivants.


    J'en suis au 5ème déjà "Le chat qui jouait Brahms" et je ne m'en lasse pa.


    Je ris parfois car avec Koko et Yom Yom je retrouve l'attitude exacte de mes 2 chats ! mais les miens ne sont pas difficiles pour manger :-)


    Je suis contente d'avoir découvert cette série grâce à ce site. Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :