• Le chat qui connaissait un cardinal

    Le chat qui connaissait un cardinal

    Paru en 1991 sous le titre : The Cat Who Knew a Cardinal

     

    L'histoire :

     

    L'automne approche dans le Comté de Moose à 600 km au nord de partout. Dennis Hough (prononcé Huff en anglais, c'est-à-dire "oeuf" en français), architecte de son état et fils de feu Iris Cobb a réalisé une petite merveille : transformer une grange à pomme octogonale en demeure spacieuse pour notre Qwill et ses deux chats Siamois : Koko et Yom Yom.

     

    Cette antique grange à pomme aux imposantes poutres de bois date de 1881 et fut construite par J. Mayfuss et Fils. Par temps humide elle exsude encore l'odeur des pommes...

     

    grange à pomme

    Grange octogonale de St Fabien au Québec, musée de l'agriculture du 19ème siècle.

     

    Qwill l'a fait décorer d'imposantes tapisseries représentant bien entendu des pommes mais aussi quelques gravures de chauve-souris pour rendre hommage aux nombreux chiroptères qui y trouvèrent refuge.

     

    Qwill ne craint pas la malédiction qui raconte qu'un homme, il y a 70 ans, se serait pendu à l'une de ces poutres. Ce serait pour cela que le verger dépérit. Toujours est-il que le séduisant architecte qui rénove cette grange disparaît étrangement ... et cela suite au meurtre d'Hillary Vanbrook.

     

     

    Mais resituons les faishakespearets :Hillary Van Brook , ancien proviseur à Lockmaster, connu pour son caractère suffisant et insupportable propose de monter la pièce de théâtre "La fabuleuse histoire de la la vie du roi Henri VIII" de Shakespeare. Contre toute attente c'est un succès et la troupe décide de fêter cela chez Qwill...

     

    Le lendemain matin , Qwill découvrira le cadavre du controversé directeur artistique et Dennis Hough, du cabinet "Huff and Puff" s'évapore dans la nature...

     

    Durant son enquête Qwill découvrira pour la première fois un steeple chease dans la ville de Lockmaster et soutiendra le cheval "Fils de Cardinal". Il fera la connaissance de Kippling et Moira MacDiarmid, directeur et journaliste au Lockmaster Logger. Il sera à deux doigts de devenir fan d'ornithologie grâce à la plaisante grand-mère de Victoria Bushland : "Grummy". Polly se lit avec l'étrange Steve dit "Barberousse", Koko alimente des échanges avec un cardinal qui pose toujours la même question "qui est-ce?"

     

     

    cardinal

    ©NK.

     

     

     

     

    Avis et sentiments :

     

    Si vous ne connaissez pas l'oeuvre de Shakespeare, c'est le moment de vous y mettre ! Lisez "La fabuleuse histoire de la vie du Roi Henri VIII" .

     

    Dans cette nouvelle aventure qwilleranesque, on notera en vrac différents nouveaux aspects du Comté de Moose et du Comté de Lockmaster où on en effleure le monde des courses. 

     

    La description de Wilcat et de son petit magasin est un régal. Qwill y fera un achat incongru : toute une série de pipes en bois pour faire des bulles de savon, vous devinez pour qui... On s'imprègne de la décoration bien particulière de la nouvelle demeure de Qwill.

     

    C'est aussi dans cet opus que Qwill retrouvera enfin un exemplaire de son propre livre "Ville de la fraternité du crime" grâce à Edd.

     

    On fait des découvertes inattendues et drôlistiques sur l'histoire de Pompette le chat et emblème du restaurant bien connu. La scène du concours pour récompenser le chat le plus doux et le plus drôle ressemblant à Pompette est tout simplement jubilatoire.

     

     

    Morceau choisi du jeu des bulles :

     

    "Qwilleran était nerveux (...) Il demanda aux siamois:

    - Aimeriez-vous faire un peu de sport? Quelque chose de nouveau.

    Il sortit une pipe en argile et remplit un bol d'eau savonneuse dans la cuisine. Il vit les deux chats médusés contempler ce récipient qui ne contenait visiblement rien de mangeable ou de buvable.

    - Restez là, leur dit-il en transportant son équipement au premier balcon, aussitôt suivi par les chats.

    Il remplit la pipe d'eau savonneuse et la plaça entre ses lèvres. Il commit alors , une erreur majeure. Ancien fumeur de pipe il avait l'habitude d'aspirer. Il s'aperçut, trop tard, qu'il fallait opérer en sens inverse. Il toussa, cracha et recommença. Cette fois il produisit une bulle magnifique, irisée (...)

    Pour les tenter, il souffla une série de bulles qui se dispersèrent dans l'espace en flottant paresseusement avant de disparaître spontanément. Les siamois ne furent nullement impressionnés par cette performance. Ils regardèrent cette nouvelle excentricité ridicule de cet adulte qui soufflait dans une pipe et secouait les bras. L'air blasé, ils s'étirérent et se dirigèrent vers la rampe conduisant à leur appartement.

    - Ah! les chats ! soupira Qwilleran."

     

     

     

    brassens

    Brassens taquine son Siamois avec la pipe ! Mais où sont les bulles ?

     

     

     

    Nouvelle couverture : 

    Le chat qui connaissait un cardinal

     

     

     

    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    pilami
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 11:01

    J'ai lu tous les livres de Lilian, je les adore et les relis toujours avec un grand plaisir !

    2
    Yom-Yom Profil de Yom-Yom
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 16:30

    Merci Pilami pour ton passage ici. Oui, son univers est inimitable ! quel régal ! :)

    3
    sarkimi
    Samedi 26 Novembre 2011 à 14:37

    Je vais m'équiper très vite ... Bises et bon week-end à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :