• Le chat qui jouait au postier

     

    Le chat qui jouait au postier

    Paru en 1987 sous le titre :

    The cat who played Postoffice

     

    L' histoire :

     

    Qwill, devenu millionnaire suite à l'inattendu héritage de Tante Fanny, se retrouve cloué à l'hôpital par à un vilain accident de bicyclette.  

     

    Peu à peu la mémoire lui revient, ainsi que quelques soupçons. Son accident n'en serait pas un ! On a attenté à sa vie !

     

    Dans sa nouvelle demeure, Qwill découvre les secrets d'une jeune fille, Daisy Mull ayant vécue là il y a longtemps. Il met à jour de vilaines histoires qui vont déranger beaucoup de notables.  Pourquoi Daisy est partie sans argent, sans habit et pourquoi y avait-il de la layette enfermée dans une valise? Pourquoi Koko s'assied-il toujours sur la troisième marche de l'escalier? Pourquoi s'ingénie-t-il à pousser sa caisse de litière au milieu de la cuisine ?

     

     

     Koko découvre aussi les joies du piano et s'amuse à effrayer Mrs. Iris Cobb la nouvelle "gouvernante". Iris est une ancienne connaissance de Came-Village du Pays d'En-Bas. Munie de ses lunettes dont la monture est incrustée de cristaux de Bohème, elle vient prêter main forte pour expertiser et mettre à jour un catalogue des merveilles qui trônent dans l'ancienne demeure de Tante Fanny, la Résidence K : faïence majolique, fauteuil Hunziger...

     

    On fait connaissance avec d'autres personnages du Comté de Moose : les membres de la famille Goodwinter : Alexandre et Pénélope, frères et soeurs qui tiennent le cabinet notarial dans Pickax; Amanda Goodwinter la seule décoratrice de la ville, gouailleuse et atypique;Thelma-coup-de-pouce, la serveuse de l'Hôtel restaurant Booze à Brrr... Brrr étant le village le plus froid du Comté !

     

     

     

    Koko sur la Schrank de Pennsylvannie.

    ©NK

     

     

    Morceau choisi :

     

     Une des nombreuses histoires du Salon K :

     

    " L'un des clients du Saloon K était un mineur appelé Harry. Il avait l'habitude de boire au point d'être ivre mort. Il travaillait alors chez le fabricant de meuble qui était également entrepreneur de pompes funèbres.
    Un  soir, ils allèrent le chercher en traîneau -on était au coeur de l'hiver-  pour le conduire à son saloon préféré. Ils retournèrent tous au bar et noyèrent leur chagrin dans l'alcool. Finalement, à trois heures du matin ils installèrent de nouveau Harry dans son traîneau et fouettèrent les chevaux. Ils chantaient et riaient et ne remarquèrent pas que que le corps d'Harry basculait dans le caniveau. Quand il revinrent chez le fabriquant de meuble, pas de Harry ! Ils le cherchèrent toute la nuit mais la neige tombait et Harry ne fut retrouvé qu'au printemps. "

     

     

    Avis et sentiment:

     

     

    Il s'agit du premier volet où l'on découvre un Qwill enfin à son aise financièrement ! Le livre est truffé d'anecdotes savoureuses sur les us et coutumes du Comté de Moose : par exemple il est interdit de siffler dans un lieu public car cela porte malheur ! On y découvre des détails sur l'histoire locale des nombreuses mines désaffectées.

     

    Le livre plante le décor de la ville de Pickax où vont se dérouler les futures aventures de nos amis Qwill, Koko et Yom Yom. Il est construit de façon atypique car il débute par l'accident de Qwill puis, durant les trois quart du livre on découvre les rouages de l'intrigue qui va amener ce drame. La fin est totalement inattendue et réserve une jolie pirouette !

     

    Couverture de la seconde édition française :  

     

     

    Le chat qui jouait au postier

     

     

    Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    CreaPascale
    Samedi 11 Décembre 2010 à 13:49
    CreaPascale

    Très bon résumé, Nath, le but est atteint, cela me donne envie de le lire ! Je ne suis pas sûre de l'avoir celui-ci.


    Je viens de relire avec un grand plaisir le Chat qui jouait Brahms, où Koko montre une fois de plus tous ses talents, perché sur la tête d'élan et boudant la dinde pour faire passer un message....


    Bon week-end à toi et bonnes lectures !


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :